AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 •• Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Je m'appelle Maître du Temps. Voici mes papiers.
A Paris, je suis le grand metteur en scène de l'univers !
avatar


Messages : 69
Argent : 68
Date d'inscription : 09/07/2014

Mes papiers
Age du personnage:
A propos de moi:

MessageSujet: •• Contexte   Mer 9 Juil - 17:50


Il était une fois... à la Sorbonne. Le professeur d'histoire moderne Manon Roche et le professeur de philosophie politique Antoine Brisson n'ont jamais réussi à s'entendre sur quelque sujet que ce soit, du nombre de sucre à mettre dans un café pour qu'il soit parfait jusqu'à la date exacte de la première dent de Louis XVI. Mais ils avaient un point commun : ils étaient chacun adorés par leurs élèves. Au point que ces derniers n'hésitaient pas à cafter ce que l'un ou l'autre avait dit en cours, pour le simple plaisir de les entendre se disputer ensuite.

"Mademoiselle Roche a dit que vous ne disiez que des bêtises en histoire, comme tous les philosophes."
Et Antoine courait aussitôt dans l'amphithéâtre d'histoire moderne.
"Monsieur Brisson dit que les historiens ne comprennent rien à ce qu'ils racontent eux-mêmes et qu'ils veulent juste faire des scoops."
Et Manon n'attendait pas la fin du cours de philosophie pour frapper à sa porte.
Mais surtout, ce qui déclencha les terribles évènements dans lesquels vous serez bientôt pris au piège sans aucun espoir de sortie...
"Le peuple s'est révolté contre les nobles, voilà comment a commencé la révolution."
"Si les bourgeois ne s'étaient pas excités les premiers, il n'y aurait jamais eu de révolution."
"Antoine, arrête de dire n'importe quoi devant mes élèves."
"Manon, tu n'y connais rien en histoire. Il suffirait de remonter le temps pour que vous voyiez comme j'ai raison !"



    Des millénaires et des millénaires ont passé sans que ma vie ait le moindre intérêt, pour moi-même comme pour vous. Je pourrais vous la raconter en deux lignes : je ne sais plus quand je suis né, ni pourquoi, ni comment, je passe mon temps assis à regarder le temps s'écouler sans avoir le droit d'intervenir. Oh, j'en ai entendus, des humains se plaindre de ne pas  pouvoir remonter le temps pour changer des choses. Ou pour en vérifier. Parfois, pour m'amuser un peu, j'écoute leurs conversations. Je dois avouer que ces deux professeurs m'ont bien amusé et, exceptionnellement, j'ai décidé d'enfreindre les règles. Juste une fois. J'ai renvoyé dans le passé toute cette université, professeurs comme élèves, et même les touristes ou les visiteurs qui se trouvaient là. Cela promettait d'être si drôle ! Oui, l'idée était excellente : ils se retrouvaient à l'aube de la révolution française, prêts à avoir la réponse aux questions qu'ils se posaient tous. Je les ai renvoyés en 1788. J'en avais le pouvoir, parce que je suis le Maître du Temps.


"MAÎTRE DU TEMPS !"
Euh... oui, mon Seigneur ?
"Tu es un IMPOSTEUR !"


    Je me suis retrouvé devant le Maître du Monde. Oui, parce que, à vrai dire, je ne suis pas l'être le plus puissant qui soit. Non, il y a encore le Maître du Monde, qui veille au bon fonctionnement de tout. J'étais le Maître du Temps. Et je n'étais pas censé m'amuser, juste surveiller. Il n'a pas du tout aimé ma petite blague, de renvoyer tout le monde dans le passé. Il n'aime pas trop rire, le Maître du Monde. Alors il m'a châtié pour ce que j'ai fait : il m'a retiré le pouvoir de contrôler le temps. Non, je ne pourrai plus faire cette plaisanterie une deuxième fois... et... malheureusement... je ne peux pas non plus ramener tout le monde au XXIème siècle ! Je ne sais pas s'il a fait exprès ou s'il n'est pas très malin, mais le fait est qu'ils sont tous coincés ici. Et si je n'ai plus aucune maîtrise sur le temps qui passe... je vois toujours l'avenir. Oh oui, je vois l'avenir, et je vois ce que l'an 2015 devient. Toutes les actions de mes prisonniers en 1788 se répercutent sur le futur. Il faut, à tout prix, que j'essaie de rétablir le cours du temps normal, ou ce sera la catastrophe... mais que puis-je faire ? Par miracle, il me reste un minuscule pouvoir magique : je peux encore donner des visions aux gens. Oui, je peux montrer à mes pauvres victimes ce que devient leur monde. Mais c'est à eux de s'en sortir seuls...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://town-of-insomnia.forumactif.org
 

•• Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Town of Insomnia :: Mairie de Paris :: Ce qu'il faut savoir-