AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La nuit, les démons rôdent •• PV. Lucas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Je m'appelle Leia Marot. Voici mes papiers.
A Paris, je suis un parisien ordinaire
avatar


Messages : 158
Argent : 104
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: La nuit, les démons rôdent •• PV. Lucas   Mer 30 Déc - 22:39




La nuit, les démons rôdent


Je m'éloigne de chez moi en pleine nuit. J'aime marcher au bord de la Seine, au milieu de Paris, sous la lumière de la lune. Beaucoup disent qu'on peut y faire de mauvaises rencontres. Mais moi, je n'ai jamais croisé personne. Peut-être que tous s'éloignent, effrayés par le fantôme qui me suit. Oui, je sais que Pierre fait beaucoup pour moi. Il est toujours là pour me surveiller. Je ne serais pas étonnée que ce soit lui qui soit responsable de ce silence. Quand je lui pose la question, il nie... Il veut certainement continuer à faire son travail sans que je l'en empêche. Il sait que je n'aimerais pas le voir terrifier les jeunes gens de la ville. Certains ne sont que des enfants, et ils sont assez effrayés comme cela par de fausses rumeurs. La vérité, moi seule la connais. Moi seule vois le mal là où il se trouve vraiment. Et, au bord de cette eau, n'en déplaise aux pesimistes, il n'y a rien. Que des feuilles et des dalles. La faible lumière n'éclaire que la ville, sans présence fantômatique - à part celle de Pierre, bien entendu, puisqu'il est toujours avec moi ! La nuit est tranquille. J'ai laissé a fille à la maison, elle s'occupe du ménage. C'est elle qui n'a pas voulu sortir se promener. La pauvre... elle doit croire à toutes ces sottises qu'elle entend dans les rues. Des sottises sur des voyous ou des méchants garçons. Hélas, ce ne sont pas eux les plus méchants.

Je m'arrête. Quelque chose vient d'apparaître. Une chose sombre, une ombre qui marche lentement et très silencieusement dans ma direction. Croit-elle que je ne l'ai pas vue ? En effet, ce n'est pas moi qui l'ai sentie la première. Une forte présence obscure s'approche de là, me prévient Pierre. Aussitôt, je lui réponds : ♠ Oui, je l'ai entendue. Beaucoup d'ombres sont par ici. Droit devant. Peut-être des démons puissants. Il faut les chasser de là.Reste derrière moi, surtout. Ne t'avances que lorsque je leur demanderai. J'ai envie de m'amuser un peu... je vais leur faire peur. ♠ Les démons n'ont pas peur de moi : ils ont peur de Pierre. Alors, quand il surgira par surpise, ils partiront tous se réfugier ailleurs, dans une ruelle plus sombre où personne ne passe, et où ils n'auront aucune âme à dévorer. Je m'approche, mais mon plan échoue : ils ont dû sentir sa présence. Les ombres se disipent, vite, trop vite, et derrière les monstres je vois apparaître un visage humain. Comment n'y avais-je pas pensé ! C'est lui, ce jeune garçon hanté continuellement par ces horreurs, et qui refusent de les voir. ♠ Ah, c'est toi ! Tu ne devrais pas te promener tout seul la nuit. Même en plein jour, les démons sont derrière toi. La nuit, ils sont plus puissants. Heureusement que je suis arrivée, ou ils t'auraient dévoré ! Ou bien livré aux harpies ! Je crois que tu y as échappé belle. Que fais-tu dehors à cette heure ? ♠

Cela ne fait pas très longtemps que le soleil est couché, mais en cette chaude journée d'été, les nuit sont courtes. L'hiver sera terribles pour les forces de l'ombre. Elles viendront dans tous les coins, elles détruiront les âmes humaines, et s'ils ne sont pas plus prudents, surtout les enfants, ils ne seront pas épargnés. Je sais le mal qu'ils peuvent faire, surtout lorsqu'ils choisissent d'appeler les harpies. C'est comme ça que mon mari est mort, et c'est une expérience vraiment traumatisante. Personne ne le sait mieux que moi ! Mais c'est tellement horrible que la plupart des gens préfèrent nier la réalité et ne croire que ce qu'ils ont envie de croire. Comme ce pauvre garçon. Combien il me fait pitié ! Comment s'appelle-t-il déjà ? Lucas, il me semble. J'ai parfois du mal à retenir les noms des gens. Je retiens beaucoup plus facilement le taux d'ombres qu'ils portent en eux, parce que les ombres sont la nourriture des démons : ce qui les attire. Le meilleur moyen de les éviter est de cultiver sa propre lumière. ♠ Ecoute-moi, petit garçon : tu ne peut pas rester seul. Il faut que je te raccompagne chez toi. Allume une bougie cette nuit, ça les tiendra éloignés. Avec tous ceux qui étaient là, tu ferais mieux de suivre mon conseil. Tu es de mon avis, Pierre ? ♠ Pierre hoche la tête. Je n'ai pas eu besoin de tourner les yeux vers lui, je sais très bien ce qu'il en pense. Les vivants n'ont pas idée du danger qui les menace.
AVENGEDINCHAINS


_________________
I'm Leia
There are ghosts in the air Evil eyes in the darkness as I search for you Demons lurk everywhere But however much they scare me I will not be deterred I will steal I will lie There is nothing I would not do or be I will fight all my fears
•• AMAARANTH ♫♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La nuit, les démons rôdent •• PV. Lucas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Île du Volcan] La nuit des démons
» La nuit du renouveau.
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Town of Insomnia :: Ile de la Cité & Seine :: Ponts et Berges de la Seine-