AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une étrange présence [PV Leia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Je m'appelle Arsène Grimaud. Voici mes papiers.
A Paris, je suis membre de la police temporelle
avatar


Messages : 169
Argent : 102
Date d'inscription : 06/06/2015

Mes papiers
Age du personnage: 26 ans
A propos de moi:

MessageSujet: Une étrange présence [PV Leia]   Ven 1 Jan - 20:32




Une étrange présence


La femme étrange traine souvent par ici. C'est ce qu'on m'a dit. C'est pourtant loin de chez elle et je ne l'imagine pas beaucoup sortir se promener. Malgré tout, sa réputation ne lui donne pas l'image d'une femme constamment chez elle. Je la cherchais ce matin, et quelqu'un m'a dit qu'elle était là, près de Notre Dame. Je ne sais pas pourquoi. Elle est persuadée de combattre les forces obscures, mais les autres pensent qu'elle relève du diable. Elle n'a pas l'air très croyante... en tout cas, pas croyante au Dieu chrétien. Elle a beaucoup d'autres croyances, évidemment. Des croyances plutôt inquiétante à mon sens. J'ai entendu parler d'elle de tout côté, et il a été difficile de me faire mon propre avis. Mais ça n'a pas tardé. Sa maison, cette odeur de fumée étrange, ces outils... et surtout cette continuelle présence de celui qu'elle appelle Pierre, ce fantôme. Il faut du courage pour rester chez elle. Mais je n'ai pas peur des démons ! Je viens d'une époque beaucoup plus évoluée que celle-ci. Mon rôle n'est pas d'avoir peur : c'est de découvrir des secrets. Et cette femme m'intrigue. Puisque mes collègues de la Police Temporelle qui sont censés s'occuper du peuple de Paris n'ont pas eu l'air de trouver que quelque chose d'étrange se tramait, c'est à moi d'y aller. Après tout, nous menons tous le même combat.

Peut-être que j'ai l'air d'un véritable hypocrite, à poursuivre ainsi une femme qui, jusqu'à lors, n'avais rien de suspect, à part d'être inconnue des gens de l'avenir, ce qui n'est pas particulièrement anormal venant d'une femme du peuple, alors que moi, je suis aussi le pire des traitres. S'il y a quelqu'un à supprimer dans cette année, c'est bien moi. Mais c'est trop tard pour moi. Je ne peux plus défaire ce que j'ai fait. Maintenant, ma seule chance de rédemption est de faire correctement mon travail... pour ce qui reste. Même si ça implique de déborder un peu sur le domaine de mes collègues. Et puis, je n'y prendrais pas autant de mal si je n'étais pas sûr de mon coup. J'ai la ferme intuition que quelque chose d'anormal se passe avec Leia. Leia.... est-ce son vrai prénom ? C'est étrange. N'aurait-elle pas un lien avec nous, les contemporains de 2015 ? Je me pose peut-être trop de questions. Ou j'essaie peut-être un peu trop de trouver quelque chose à faire, une catastrophe à éviter ou réparer, pour avoir bonne conscience après ce que j'ai fait. Au lieu d'assumer pleinement d'avoir trahi ma cause et de quitter dignement la Police Temporelle. Et puis quoi encore ? Je ne veux pas me retrouver à la rue alors que j'ai une bonne place là où je suis. Et puis, ce n'est pas comme si ma décision était pleinement égoïste : j'ai aussi une soeur à protéger, une soeur qui paierait fort sa fidélité envers moi. Je dois trouver cette voyante, coûte que coûte. Heureusement, aujourd'hui, la chance me sourit. Elle est bien là où je l'attendais, plantée devant la cathédrale, comme en transe. Je m'approche, et je n'ose pas parler. C'est bizarre... je ne crois pas aux forces du mal, ça non, mais j'ai l'impression que quelque chose de terrible pourrait m'arriver si je la dérangeais.
AVENGEDINCHAINS


_________________

souriez...
vous êtes filmés !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je m'appelle Leia Marot. Voici mes papiers.
A Paris, je suis un parisien ordinaire
avatar


Messages : 158
Argent : 104
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Une étrange présence [PV Leia]   Ven 1 Jan - 21:31




Une étrange présence


Elle est pleine, pleine de démons. Cette cathédrale. C'est une fausse religion qui au lieu d'apporter de l'aide aux gens, comme elle le prétend, empêche toute source de lumière d'entrer. Les fantômes, qui nous protègent, sont diabolisés. C'est vraiment injuste. Et monstrueux. Et dangereux, par-dessus le marché ! Ces pauvres enfants qui, au lieu de voir des gens aimés continuer à les protéger de l'au-delà, vont s'enfermer, seuls, dans ce lieu sombre. Ce leiu sombre et surtout, rempli d'ombres. Je suis debout devant le monument, les yeux fermés, et je les sens. J'ai peur d'ouvrir les yeux. Ils sont si nombreux, si noirs ! Je sens la présence de Pierre, qui me prend la main pour me rassurer. La religion est une plaisanterie. Toutes ces ombres, ces fantômes diaboliques la hantent. Ils ne font pas de distinctions entre les fantômes de lumière, les bons qui protègent les vivants, et les autres. Je suis d'accord avec lui. Je hoche la tête, parce que je n'arrive pas à répondre. Au fond de moi, je suis effrayée. Comment tant de malheurs sont-ils possibles ? Quand je pense que les plupart des gens vont là-dedans en espérant trouver le réconfort, le bonheur, et je ne sais quoi d'autres. Les gens qui marhent dans la rue et s'y dirigent, insouciants. Que puis-je faire pour les empêcher d'aller plus loin ? Je détiens la vérité, mais je suis seule. Eux, ils ont le pouvoir. Ils sont nombreux et croient ce qu'on leur raconte. Ce n'est pas leur faute. Je sais que je trouerai un moyen de les aider, mais pour l'instant, je ne peux rien faire pour eux.

Alors j'attends, je sens les pas faire vibrer le sol. Les yeux fermés, je sens tout ce qui se passe autour de moi, même lorsque quelqu'un m'approche. Pierre surveille les alentours à ma place et c'est lui qui me prévient : Quelqu'un approche. C'est Arsène Grimaud. Oui, il est très reconnaissable à sa démarche, je me doute que c'est lui. Il fait partie des personnes dont je suis capable de sentir la présence de très loin. En même temps, il n'y a pas beaucoup de monde que j'ai eu l'occasion de cotoyer de si près. La plupart du temps, on reste loin de ma maison, loin de ma famille. Il fait parti des quelques-uns, des quelques illuminés qui n'ont pas craint ma présence, qui ne sont pas tombé dans le piège de ce que tout le monde dit. Il s'approche plus près, et je l'interromps avant même qu'il n'ait eu le temps de parler : ♠ Bonjour. Je suppose que vous ne veniez pas à la messe. Vous avez raison. Savez-vous combien de démons se trouvent juste à l'entrée de la cathédrale ? Assez pour vous dévorer le coeur. Je vous laisse deviner le nombre exact. ♠ Arsène est un garçon étrange, et pourtant un des seuls qui écoute ce que j'ai à dire sans le moindre geste dimpatience. Il n'a pourtant pas le profil d'un illuminé. Son âme est pure, mais il n'a pas l'air de quelqu'un qui a envie d'entendre parler de démons. Oh, oui, la première fois, il est venu chez moi en prétendant vouloir découvrir son avenir, mais quand je lui ai révélé que c'était impossible, il n'a pas eu l'air très déçu. ♠ Vous êtes sûrement venu me demander des nouvelles sur votre futur. Vous savez, je n'ai pas vraiment eu le temps d'y penser. Récemment j'ai eu besoin de m'occuper d'un garçon qui m'inquiète beaucoup, parce qu'il est plein de démon. Vous, vous n'avez pas à vous en faire. Vous allez bien. Mais bien sûre, je serais ravie de vous accorder un peu de temps. Si vous voulez bien que l'on s'éloigne un peu... la forte présence d'ombre ici m'effraie beaucoup. Je n'ose même pas ouvrir les yeux ! Avancez, je vous suis. Eloignons-nous seulement assez pour ne plus voir ces haut murs. ♠
AVENGEDINCHAINS


_________________
I'm Leia
There are ghosts in the air Evil eyes in the darkness as I search for you Demons lurk everywhere But however much they scare me I will not be deterred I will steal I will lie There is nothing I would not do or be I will fight all my fears
•• AMAARANTH ♫♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je m'appelle Arsène Grimaud. Voici mes papiers.
A Paris, je suis membre de la police temporelle
avatar


Messages : 169
Argent : 102
Date d'inscription : 06/06/2015

Mes papiers
Age du personnage: 26 ans
A propos de moi:

MessageSujet: Re: Une étrange présence [PV Leia]   Ven 1 Jan - 22:56




Une étrange présence


Cette façon qu'elle a de toujours tout savoir à l'avance... Cette femme est forcément un charlattant, mais je comprends qu'elle ait de quoi effrayer. Elle m'a très probablement vu arriver et me fait croire maintenant qu'elle savait que j'étais là. Mais est-elle seulement consciente de tromper les autres ainsi ? Le plus effrayant, c'est qu'elle croit à ses histoires, en tout cas j'en ai l'impression. Et ça fait parti du genre de sujets sur lesquels j'ai besoin de l'interroger pour en savoir plus. Je dois reconstituer sa vie pour comprendre... Mon intuition ne peut pas me tromper. Exactement comme la sienne. Je fais confiance à ce que je sens. C'est peut-être pour ça qu'elle m'apprécie, qui sait ? En tout cas, aussi folle soit-elle, elle a l'air de m'avoir bien cerné. ♠ Non, en effet. Je ne venais pas à la messe. Et vous, que faites-vous ici ? ♠ Je ne l'imagine pas vraiment à la messe, et ça se confirme avec ce qu'elle dit par la suite. Des ombres, des démons, des fantômes et tout le baratin... enfin, non, justement, pas les fantômes ! Les fantômes sont ses amis. Ce ne sont pas des créatures maléfiques - d'après ce qu'elle raconte. En tout cas, elle garde les yeux fermés, et sans même m'avoir vu, elle désigne l'entrée de la cathédrale en me demandant combien de démons, à mon avis, s'y trouvent. Je n'en ai pas la moindre idée ! Mais si je ne réponds pas, je risque de la vexer. ♠ Eh bien... je ne sais pas trop... une dizaine, peut-être ? Ou plus... l'entrée est grande, ils doivent être nombreux à surveiller pour être sûrs de ne manquer personne, je suppose. Mais je suppose aussi que les démons sont puissants, et qu'ils n'ont pas besoin d'être extrêmement nombreux pour... dévorer le coeur de tout le monde. ♠ J'ai vite appris que le seul moyen d'approcher Leia Marot et de lui parler, c'est d'entrer dans son jeu. C'est ce qui lui plait. Mais encore faut-il avoir l'air suffisamment sincère pour qu'elle nous croie. Je suis certain qu'elle a un don particulier pour reconnaître ceux qui se moquent d'elle éperdument.

Il n'empêche que ce qu'elle raconte a de quoi faire fuir les plus trouillards. Si je ne savais pas avec assurance que toutes les créatures dont elle parle n'existent pas, je serais sans doute déjà parti en courant. Je ne dois surtout pas me mettre à rire, mais ce cas ne me donne de toute façon aucune envie de rire. Je me suis persuadé que c'était quelque chose de grave, une mission, et je n'en démords pas. ♠ A vrai dire... non, ce n'est pas le futur qui m'intéresse aujourd'hui. Je sais que vous avez des difficultés à lire le mien. Je ne sais pas vraiment si c'est bon signe ou pas, mais... peu importe pour le moment. Je voulais simplement discuter avec vous, vous étiez très sympathique l'autre fois. En fait, je passais ici par hasard, et je vous ai vue... ♠ Va-t-elle croire au mensonge ? Si elle repère que je mens, elle est encore plus douée que je ne l'imaginais. Et encore plus étrange ! Mais je ne pense pas qu'elle va s'en apercevoir. Je ne crois ni à sa magie, ni à aucun de ses prétendus dons. Je ne viens que pour l'interroger, pour comprendre sa présence à Paris, en 1788. Je suis prêt à prendre le temps qu'il faudra pour comprendre, et aussi toutes les concessions nécessaires. Et si elle veut s'éloigner de la cathédrale, que l'on s'éloigne ! Si les démons lui font peur, je ne veux pas la contrarier. Mais puisqu'elle tient à garder les yeux fermer, je lui prends galamment le bras pour la coinduire plus loin. ♠ Aucun soucis, on peut s'éloigner. Je suis content que vous ayez le temps de me parler un peu. Moi aussi, je passe de bons moments en votre présence. Comment allez-vous, depuis la dernière fois ? Votre fille va bien ? Et votre fantôme ? Vous ne m'avez pas beaucoup parler de lui, d'ailleurs. J'aimerais beaucoup le connaitre lui aussi. ♠ On y vient. Voilà une première chose dont je voudrais lui parler. D'où vient ce fantôme et quand la personne dont il est le fantôme est-elle morte ? Cette personne était-elle vraiment destinée à mourir ou est-ce la conséquence de l'un de nous, des hommes du futur ? Mes questions trouveront bientôt des réponses. Et alors, je pourrai agir.
AVENGEDINCHAINS


_________________

souriez...
vous êtes filmés !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je m'appelle Leia Marot. Voici mes papiers.
A Paris, je suis un parisien ordinaire
avatar


Messages : 158
Argent : 104
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Une étrange présence [PV Leia]   Sam 2 Jan - 21:21




Une étrange présence


Un peu de compagnie dans un lieu aussi maléfique, ça ne fait jamais de mal. Même en pleine journée. Pour sûr ! je ne viendrai jamais ici la nuit. Trop dangereux. J'ai autre chose à faire que de mettre ma vie en danger. Peu importe qui m'accompagne, je suis rassurée d'être avec quelqu'un... quelqu'un de vivant. Pierre me protège des forces obscures: mais les autres humains, ceux qui seront peut-être possédés par un démon, peuvent encore m'attaquer. Il n'y a qu'un être vivant qui pourrait encore me sauver. Et avoir la chance de connaître quelqu'un d'aussi pur et innocent qu'Arsène est mieux que tout ce qu'il est possible d'espérer. Je me sens en parfaite sécurité avec lui. En tout cas, pour ce qui concerne le monde humain. ♠ Parfois je me demande pourquoi je vais là où je vais. Je suis comme attirée par les lieux les plus sombres. En fait, j'aimerais les aider... eux tous... les sauver des monstres. Ils ne savent pas à quel point on souffre lorsque le démon que l'on ignorait nous enlève un membre de notre famille. Mais regardez-les... ont dirait des enfants. Tous. Ils ne voient pas le danger. ♠ Je ris en l'entendant parler des démons. Il a de la bonne volonté, ce garçon, mais lui non plus n'imagine pas le danger qu'il court !  Une dizaine de démons, croit-il ? Oui, les démons sont puissants. Mais la puissance de dix démons ne serait rien contre une centaine d'homme. Le nombre fait toujours la force. ♠ Malheureux ! Les démons sont peut-être cinquante, soixante ! Je ne peux même pas les compter. De toute façon, je refuse de voir. Je garde les yeux fermés face à eux, ou bien ils pourraient en profiter pour pénétrer dans ma tête. Et c'est bien la dernière chose que je voudrais ! ♠ L'envie de partir d'ici est violente. Depuis qu'il m'a posé la question, je me demande vraiment pourquoi je suis ici. Non, je n'ai rien à faire ici. Je ne veux pas mourir comme Pierre, dans les pires souffrances. Si je dois mourir, je veux que ce soit avec un esprit sain.

Je tourne la tête, mais je n'ai toujours pas ouvert les yeux. J'écoute parler Arsène, je reconnais sa voix et je suis sûre que ce n'est pas un démon déguisé... non, c'est bien le Arsène que j'ai renontré il y a peu, il n'y a aucun doute là-dessus. Et puisqu'il passait par hasard, j'ai beaucoup de chance d'être tombée sur lui ! Au moins, quelqu'un peut m'accompagner pour partir. Non pas que j'aie peur, bien au contraire, et la main transparente de Pierre dans la mienne me suffit amplement. Je n'ai jamais vraiment besoin des autres, mais puisque je l'apprécie... ♠ Ah, je pensais que vous me cherchiez... eh bien, très bien, allons discuter un moment. Derrière la cathédrale, au bord de l'eau, il y a un coin tranquille. Les démons sont trop occupés avec cette foule qui entre prier pour se soucier de nous. Allons-y, nous ne serons pas suivis. ♠ J'attends qu'il passe devant moi, prête à le suivre et, avec surprise, je le sens me prendre le bras. Sans doute pour me guider. Je me retire aussitôt. ♠ Ne vous en faites pas, je vous suis. Les yeux ne sont d'aucune utilité pour voir la réalité. Je parle de la vraie réalité, pas de ce monde sensible et trompeur qui mélange toutes les valeurs. Je vois beaucoup mieux les yeux fermés. Je vous suis, c'est promis. ♠ Comme annoncé, je le suis. Pierre me guide et le regarde avec suspicion. Je n'ose pas lui parler maintenant, Arsène m'entendrait. Lui, en revanche, n'hésite pas à raconter n'importe quoi : Tu devrais te méfier de lui. Il te pose beaucoup de questions. Peut-être est-il moins innocent que tu le crois. Il est même un peu trop parfait à mon goût... trop gentil... et surtout trop curieux. Je secoue la tête. J'espère qu'il m'a bien vue, parce que je n'ai pas l'intention de lui parler maintenant. Ce serait un manque de politesse pour Arsène, qui est si aimablement venu m'aborder. Et même s'il me pose des questions, en effet, où est le mal ? Je suis contente de pouvoir discuter. Et puis, après tout, je sais les informations qu'il faut donner et celles qu'il vaut mieux garder pour moi.

♠ Je vous remercie, ma fille va très bien, et moi aussi. Elle m'a d'ailleurs demandé si je vous avais revu, pour avoir de vos nouvelles. Je ne manquerai pas de dire que vous avez parlé d'elle, elle sera enchantée. Et Pierre, le fantôme, va très bien aussi. D'ailleurs, il est juste à côté de moi. Un peu rochon, mais toujours présent et souriant. Il vous surveille, alors faites bien attention à vous !... Pas de panique, je plaisante. Il est un peu timide, ou méfiant, et n'aime pas que je parle trop de lui, alors je ne pourrai pas vous en dire beaucoup plus que ce que tout le monde sait déjà dans le village : que c'est mon défunt mari, et qu'il a été dévoré par les harpies il y a dix-neuf ans. Ma fille n'était pas encore née. Ah, si vous savez le mal que ces créatures peuvent faire ! Et elles s'en réjouissent ! Elles aiment le goût du sang, vous savez. Elles aiments faire souffrir. Si elle vous ont dans le viseur, jamais vous ne pourrez vous échapper. Mais je ne dis pas ça pour vous effrayer, bien sûr... ♠ Je suis sûre qu'il n'est pas du genr eà avoir peur. Ceux qui sont les plus trouillards ont déjà peur de moi, alors que je suis tout ce qu'il y a de plus normale. Avoir peur d'un fantôme, même d'un fantôme aussi adorable que le mien, passe encore, mais ceux qui me prennent pour une folle doivent vraiment avoir une vie difficile, et être effrayés par le moindre coup de vent !
AVENGEDINCHAINS


_________________
I'm Leia
There are ghosts in the air Evil eyes in the darkness as I search for you Demons lurk everywhere But however much they scare me I will not be deterred I will steal I will lie There is nothing I would not do or be I will fight all my fears
•• AMAARANTH ♫♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je m'appelle Arsène Grimaud. Voici mes papiers.
A Paris, je suis membre de la police temporelle
avatar


Messages : 169
Argent : 102
Date d'inscription : 06/06/2015

Mes papiers
Age du personnage: 26 ans
A propos de moi:

MessageSujet: Re: Une étrange présence [PV Leia]   Dim 3 Jan - 15:21




Une étrange présence


Entrer dans son âme ? Et la dévorer ? Elle n'est vraiment pas rassurante. Est-ce que les démons vont entrer dans mon âme, à moi ? Et voilà que je perds l'esprit ! Oeuvre du démon ? Je suis sûr qu'à force de la côtoyer trop souvent, on finit par perdre la tête complètement. C'est sans doute pour ça que sa fille lui voue une confiance absolue. Elle a perdu la tête, à force de l'entendre parler de tous ces monstres. Si même moi, elle arrive à m'effrayer ! Je crois que ça ne me fera pas de mal de m'éloigner un peu, pour aller dans un endroit plus... calme. Là où elle ne verra pas de démons et pourra tenir des propos normaux. Je pourrai me reposer un peu et arrêter de réfléchir à tout ce qu'elle me raconte d'absurde, pour me concentrer sur ma mission première : essayer de comprendre qui elle est vraiment. Mais lorsque je veux lui tenir le bras pour la guider, comme une aveugle, elle refuse vivement. Elle n'est pas aveugle, au contraire, ce serait plutôt nous qui le sommes tous. Oui, bien sûr... pourquoi n'y avais-je pas pensé. ♠ Excusez-moi. Das ce cas... suivez-moi. Je vais aller là où vous m'avez indiqué. Nous y serons bien, c'est certain. ♠ Je la conduis derrière la cathédrale. C'est impressionnant, elle me suis les yeux fermés, et ne se trompe pas sur la route. Parfois, je doute. Aurait-elle vraiment un pouvoir ? Pas celui de parler avec les morts, ni de voir l'avenir, évidemment... mais peut-être était-elle plus sensible que nous à certaines choses. Cela expliquerait un certain nombre de choses, d'ailleurs. Celle-là en particulier... comment peut-elle savoir où je vais, sans même me regarder, sans voir la route, et pourtant éviter tous les obstacles ?

Nous arrivons derrière la cathédrale. Nous y arrivons bien, entiers. Elle ne s'est pas trompé de chemin et ne s'est pas pris les pieds dans une marche, ni rien. Je me demande encore comment c'est possible. Elle a sans doute raison sur un point : c'est moi qui suis aveugle, moi qui suis incapable de marcher les yeux fermés. C'est vrai, je l'avoue : elle m'impressionne. Je ne comprends pas comment elle fait et j'aimerais avoir son pouvoir. Et si elle avait le pouvoir de me l'apprendre ? De telles choses s'apprennent-elles seulement ? Je m'imagine déjà l'avantage que j'aurais contre mes ennemis, que ce soit au sein de la police temporelle, ou même, contre... lui. Mon pire ennemi. Le tueur de nobles. Je ne suis pas vraiment un noble, mais pour lui, c'est tout comme. Si Leia m'apprécie autant qu'elle le prétend, j'aurai une chance... Mais je sais qu'il faut y aller lentement et ne pas la brusquer. Elle semble folle, mais elle est maligne. Elle verra vite que je suis complètement intéressé si je ne m'y prends pas bien. ♠ C'est très gentil à vous, dites donc bonjour à Lorraine de ma part. Et qu'elle n'oublie pas mon intention de lui trouver un travail, je tiendrai ma promesse. Je n'ai simplement pas encore eu l'occasion d'en parler aux bonnes personnes. ♠ Il m'arrive d'avoir honte de ces promesses que je fais à tort et à travers. Je devrais peut-être les tenir un peu plus souvent. Lorraine mérite ce travail, avec tout ce qu'elle fait pour sa mère, et pour les gens qui ont besoin d'aide en général. Malheureusement, je sais que tout changement dans l'Histoire peut êtree terrible, et si je donne un bon emploi à une fille du peuple dont le destin était peut-être de mourir de faim et de froid, cela aura forcément des conséquences graves. Je ne peux pas tenir ma promesse.

Et je dois mener à bien ma mission. J'ai fait assez de mal comme cela, je ne peux trahir mon chef et la Police Temporelle encore une fois. Ma soeur, qui a tant fait pour moi, ne me le pardonnerait pas non plus. Enfin, si... elle me le pardonnerait, comme elle m'a toujours pardonné, mais ce serait encore un énorme sacrifice pour elle. J'ai trouvé une place ici, d'autres veulent retourner dans leur époque, ce qui est normal. Et leur époque ne doit pas être trop différente de celle qu'ils ont connue. Certains seront peut-être même amenés à disparaitre ! Si je donne un travail à Lorraine... si jamais elle vivait vieille... si elle se mariait, prenant ainsi la place d'une autre, toute une lignée n'existerait jamais. Certains de ceux qui sont retournés dans le passé même, peut-être. Ce job de police temporelle me force à être un sale type. Ca n'a pas été trop dur pour moi, direz-vous... c'est vrai. Mais aujourd'hui que j'essaie de me racheter, je n'ai aucune chance. ♠ Votre mari... oh, je ne voudrais pas le déranger. S'il voulait être seul avec vous aujourd'hui, je peux revenir une autre fois. ♠ Mais son monologue m'avait au moins appris une chose : si elle était vivante aujourd'hui, cela avait l'air normal. Son mari était mort il y avait beaucoup trop longtemps, elle n'était apparemment pas destinée à mourir avec lui. J'ignore comment il est vraiment mort, puisqu'elle s'accroche à cette histoire de harpies, mais je crois comprendre au moins une chose : c'est cet événement qui la rendue folle, et donc sa présence ici est justifiée. Son importance ne doit pas être aussi grande que j'en ai eu l'impression. J'ai dû me tromper... mais rien n'empêche par ailleurs que quelqu'un de mon époque ait eu une intéraction avec elle un peu plus tard. ♠ D'accord... cette histoire est bien triste. Dites-lui de ma part que je suis désolé pour lui. Je n'imagine pas ce que ça fait, d'être... tué par des harpies. Et depuis ce jour, il reste aurpsè de vous pour vous protéger ? Vous ne devez craindre rien ni personne, alors, n'est-ce pas ? Combien de fois vous a-t-il déjà sauvé ? Cet homme doit être un véritable héros... ♠ Je n'ai pas cherché au bon endroit. Mon idée de départ était mauvaise... mais je ne lâcherai pas mon idée. Je suis convaincu que quelque chose se passe d'anormal. Je dois juste trouver à quel moment son destin a basculé.
AVENGEDINCHAINS


_________________

souriez...
vous êtes filmés !



Dernière édition par Arsène Grimaud le Mar 5 Jan - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je m'appelle Leia Marot. Voici mes papiers.
A Paris, je suis un parisien ordinaire
avatar


Messages : 158
Argent : 104
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Une étrange présence [PV Leia]   Lun 4 Jan - 23:35




Une étrange présence


Il est facile de suivre ses pas. Il fait beaucoup de bruit. Il n'en a pas consceince, mais n'importe qui pourrait l'entendre. Heureusement qu'il n'a pas d'aura... et qu'il ne devrait même pas exister. Sinon, les démons le dévoreraient tout cru, immédiatement, sans lui laisser la moindre chence de s'en sortir. Nous longeons la cathédrale jusqu'à nous retrouver dans cet endroit calme où, je l'espère, aucune force maléfique n'aura pris place. C'est avec terreur que j'ose enfin ouvrir les yeux. Le soleil commence par m'éblouir un peu, mais c'est bon signe : aucune ombre ne cache donc ses rayons. Je regarde autour de moi. Le mur est blanc, vide... Arsène se tient debout à côté de moi, toujours le même, parfaitement sain et innocent. Ce garçon est né de la lumière, c'est la seule explication que j'ai à ce propos ! Il est trop parfait sur le plan moral. Et, de l'autre côté, Pierre le regarde avec ce même air suspicieux que d'habitude. Qu'il est pénible ! Il voit le mal partout, même là où il n'y a rien. Je lève la tête, je vois le ciel et quelques pigeons. Le ciel est bleu. Un bel été s'annonce ! Et en voyant tout ça, je comprends pourquoi les humains normaux restent aveuglent quand aux choses de l'au-delà. C'est tellement beau ! Pourquoi voudraient-ils tourner les yeux de l'autre côté de la Caverne et être aveuglés par la réalité ? Je baisse les yeux, et respire l'air parfumé des fleurs qui poussent tout autour. Est-ce que je regrette ma vision de la réalité cachée ? Non. On pourrait croire que la beauté sensible nous manque dans l'autre monde, mais ce n'est pas vrai. Ce que l'on voit est tellement plus vrai, ce n'en est que mille fois plus beau. Mais c'est fou, cette façon dont on change de comportement une fois les yeux ouverts. J'ai l'impression de moins bien entedre Arsène. Il est toujours là, il me parle, je l'entends et je réponds, mais d'une voix qui me paraît loin, même pour moi : ♠ C'est vraiment adorable de vous occuper comme cela de ma fille ! Mais ne vous dérangez pas, elle trouvera ce qu'elle cherche toute seule. Vous savez, ma fille a un grand pouvoir, elle aussi. Bientôt, elle comprendra sa force, et n'aura plus besoin de personne. ♠ Au moins, elle apprécie Arsène autant que moi ! Pas comme Pierre qui, dès que son nom est évoqué, se met à râler : Mais oui ! Dis-lui de partir. Nous serons beaucoup mieux sans lui. Il est trop curieux. Je n'ai aucune confiance. ♠ Oh, Pierre, ça suffit ! J'aime bien parler aux vivants aussi, de temps en temps ! Arsène, ne vous occupez pas de lui. Sa bonne humeur finira bien par revenir. ♠ Je sais que Pierre ne se fâchera pas vraiment. Il est toujours aurpsè de moi, quoi qu'il arrive. Il est sans doute un peu jaloux, parce qu'il est mort et pas moi, et que je peux avoir des amis à qui parle, alors que lui ne parle qu'avec moi. Je le comprends ! Ses propres amis doivent lui manquer aussi. Je ne peux lui en vouloir, mais je ne dois pas me priver de le remettre à sa place de temps en temps.

D'autant que discuter avec Arsène me fait le plus grand bien. Il me pose des questions, il a l'air de s'intéresser à ce que je fais de ma vie - autre que les prédictions et la chasse aux démons. En général, c'est la seule chose qui intéresse les autres. Ils ne veulent que leur avenir, et se plaignent dès que quelque chose varie dans mes prédictions. Mais ils ne comprennent pas que le moindre choix peut perturber l'avenir que j'ai prédit. Savoir l'avenir suffit pour le modifier, si l'on s'y prend bien. Certains tombent dans le piège, et vivent la prophétie... c'est ainsi. Alors je préfère parler d'autre chose, de ma fille ou de mon mari, oui, parce qu'il n'y a pas de sujet que j'aime plus que ces deux-là. ♠ Oui, en effet, Pierre a toujours veillé sur moi depuis sa mort. Je l'aimais, vous savez ! Bien avant de l'épouser. C'est rare, pour une fille de ma condition, de pouvoir se marier avec l'homme qu'elle aime. J'ai eu de la chance qu'il connaisse mon père depuis plusieurs années. Il n'a pas hésité une seconde quand il a dû me trouver un mari pour ne plus m'avoir chez lui ! Cela faisait trop de dépense, avec ma mère malade... Nous n'avons pas vécu très longtemps ensemble, en fait. Enfin... je veux dire en tant que vivants. Après, ça a été beaucoup plus long. Après notre mariage, les démons ont commencé à envahir la maison. Ils devaient être furieux de voir tant de lumière s'en dégager ! Ils ont voulu tout détruire, et ils ont réussi. Mais ils sont tombés dans leur propre piège, vous savez. Les démons craignent les fantômes : depuis que Pierre et mort, ils ne peuvent plus m'approcher. D'ailleurs, il y a trois mois, ils ont bien failli réussir à lâcher les harpies sur moi ! Quelqu'un m'a sauvé la vie... Quelqu'un de vivant, j'entends. Mais il n'avait aucune chance contre les harpies... il n'aurait pas réussi s'il avait été seul. C'est Pierre le vrai héros de cette histoire, et il nous a sauvés tous les deux. N'est-ce pas, Pierre, tu t'en souviens ? ♠ Oui, oui, bien sûr que je m'en souviens. Mais il n'a pas besoin de le savoir. Toujours, toujours en train de râler, celui-là ! Alors que je le décris comme si vaillant face au danger. Un peu de reconnaissance ne me ferait pas de mal. Parfois, je me demande ce que j'ai fait pour mériter tant de mauvaise humeur ! ♠ Enfin, quoi qu'il en soit, vous pouvez remercier mon fantôme d'être si souvent là pour moi, ou je ne serais pas là pour en parler avec vous. J'aurais manqué des moments forts agréables ! ♠ Si j'étais revenue en fantôme ! Hélas, certains ne reviennent jamais, les harpies détruisent jusqu'à leur ombre. Ils partent en fumée, ou deviennent des démons à leur tour. Rien de très réjouissant. Au fond, mieux vaut être en vie. La vie est toujours meilleure que la mort.
AVENGEDINCHAINS


_________________
I'm Leia
There are ghosts in the air Evil eyes in the darkness as I search for you Demons lurk everywhere But however much they scare me I will not be deterred I will steal I will lie There is nothing I would not do or be I will fight all my fears
•• AMAARANTH ♫♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je m'appelle Arsène Grimaud. Voici mes papiers.
A Paris, je suis membre de la police temporelle
avatar


Messages : 169
Argent : 102
Date d'inscription : 06/06/2015

Mes papiers
Age du personnage: 26 ans
A propos de moi:

MessageSujet: Re: Une étrange présence [PV Leia]   Mar 5 Jan - 22:08




Une étrange présence


C'est dur de l'entendre me remercier ainsi, alors que je mens, et que je n'ai pas l'intention de faire quoi que ce soit pour sa fille. J'ai fait beaucoup de mauvaises choses dans ce monde... et je n'en garde pas bonne conscience. Non, je regrette énormément d'actions que j'ai été conduit à faire par égoïsme. Encore une fois, une nouvelle faute, même pour une bonne cause, même si c'est sur ordre de mon chef, c'est trop dur à assumer. Je sais que la cause est juste : mais c'est moi, moi qui suit là devant elle, moi qui dois subir ce regard alors que je sais être en train de faire quelque chose de mal. Je suis méchant dans mes actes, et ce ne sont que par eux qu'on me jugera... mais je ne pense pas avoir un mauvais fond. Est-ce que ça suffit, d'avoir mauvaise conscience ? Est-ce que ce n'est pas hypocrite ? Je fais touts ces choses qui m'arrangent, et je m'en tire avec un simple "je le regrette". Non, ça ne rachète rien. Mais je ne peux pas me racheter. Ca remettrait en question l'avenir du pays entier. Ce qu'il aurait fallu, c'est ne jamais intervenir, ne jamais rien promettre. Malheureusement, c'est peut-être la seule façon que j'ai d'en savoir plus : j'avais besoin de Lorraine pour en savoir plus sur sa mère, et elle est trop méfiante, je ne pouvais faire autrement. J'ai été obligé de mentir. Finalement, c'est une chance pour la police temporelle que je sois un si bon menteur. Les scrupules ne viennent qu'après. En attendant, j'ai la force de faire des promesses que je ne vais pas tenir en regardant droit dans les yeux celui qui croit que sa vie sera meilleure. Et je pourrai e plaindre encore longtemps de ce que j'ai fait, mais la présence de Leia est drôle et agréable. Tout d'un coup, après avoir ouvert les yeux, elle se met à parler à son fantôme, et à lui reprocher de ne pas accepter qu'elle puisse discuter avec moi. Je ne peux m'empêcher de sourire, mais parviens à me retenir d'éclater de rire. C'est qu'elle y croit vraiment, à son fantôme ! Et je ne peux m'empêcher de répéter : ♠ Sincèrement, madame Marot, si vous préférez que je vous laisse, il n'y a aucune soucis. Nous nous reverrons une autre fois sans doute. ♠ En fait, je ne suis venu que pour essayer d'en apprendre plus sur le fantôme, et j'ai déjà assez d'informations pour savoir que ce n'est pas de ce côté que je dois chercher. Elle était sur le point de mourir des années avant notre arrivée, nous n'y étions pour rien. Sa présence ici est donc normale.

Mais tout à coup, son discours change, et je remercie le ciel de ne pas être parti avant. Parce qu'enfin, elle dévoile cette information si précieuse que j'attends depuis des jours, l'information qui va me permettre de résoudre mon enquête, et d'en parler officiellement à la police temporelle. Enfin.. elle ne fait que dire que quelqu'un lui a sauvé la vie, il y a seulement quelques mois. Mais qui était-ce ? Et qui l'avait attaquée ? Je sais très bien que je n'arriverai à avoir aucune de ces informations face à elle. Elle reste accrochée à cette idée de harpies, représentation de la mort, et ne refuse de voir la réalité qu'il y a derrière. Elle est persuadée que c'est le fantôme qui l'a sauvée... cela ne l'a peut-être pas empêché de voir la personne qui l'a sauvée. Mais puis-je poser des questions maintenant ou aurai-je l'air trop curieux ? Si elle ne sait pas, quel indice pourrai-je encore lui arracher ? Je n'ai aucun moyen de lui demander discrètement s'il s'agit d'une homme ou d'une femme, à quoi il ressemble... j'aurai l'air d'un flic. Ce que je suis en un sens, certes... mais que je ne suis pas censé être. Je dois tenter le tout pour le tout, et si elle ne me réponds pas, il ne me restera plus que Lorraine... en tout cas, il faudra que je m'arrête, et que je change de sujet immédiatement après. ♠ Vraiment ! C'est assez... incroyable. Eh bien... Pierre, je vous félicite... vous semblez être quelqu'un de formidable. Et vous, madame... je suppose que ce.. face à face avec les harpies a été vraiment éprouvant, non ? Et cette personne qui a essayé de vous sauver ? Vous l'avez vue ? Qui était-ce ? Je suppose qu'elle a été terrifiée aussi, au fond... Cela n'arrive pas à tout le monde de voir les harpies en face ! ♠ Oui, il me faut vraiment cette information. Si c'est quelqu'un du futur, mon intuition aura été vérifiée. Sinon, je pourrai définitivement passer à autre chose : elle ne sera plus un danger pour le futur. Toute la suite de ma vie au XVIIIème siècle se trouve concentrée dans cette seule infomation... une information que je suis juste sur le point d'obtenir.
AVENGEDINCHAINS


_________________

souriez...
vous êtes filmés !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je m'appelle Leia Marot. Voici mes papiers.
A Paris, je suis un parisien ordinaire
avatar


Messages : 158
Argent : 104
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Une étrange présence [PV Leia]   Mer 6 Jan - 17:58




Une étrange présence


La mauvaise humeur de Pierre a porté ses fruits, et maintenant Arsène veut partir ! Ah, je l'aime, mais combien j'aimerais qu'il soit plus commode ! Je ne voudrais pas non plus le retenir, peut-être préfère-t-il s'en aller et n'ose-t-il pas m'en parler ! Mais j'en doute, parce qu'il se montre particulièrement intéressé par mon histoire. Il félicite Pierre avec insistance. Mais pourquoi lui continue-t-il de faire la tête ? Il aurait pu me demander de le remercier, tout simplement, puisqu'Arsène ne peut pas l'entendre. A la place, il part dans un monologue plein de colère et absolument déplacé : Mais oui, courageux ! Et lui, c'ets un sale type, un petit imbécile qui fait semblant d'ête gentil alors qu'il n'a qu'une seule idée en tête. Il est en train de te mettre dans sa poche pour faire je ne sais quel coup en douce derrière ton dos. Je me moque de ses félicitations et si tu veux vraiment que je communique avec lui, eh bien dis-lui que oui, en effet, j'aimerais qu'il s'en aille ! Et ce n'est pas la peine d'essayer de m'amadouer plus longtemps. Je n'aime pas cet homme, je n'aime pas qu'il soit là, il cache quelque chose. Et maintenant, il fait celui qui s'inquiète pour toi, hein ? Il est pitoyable. Je ne veux plus le voir. Je vais aller faire un tour du côté de l'entrée, tiens. Tu as vu tous les démons qui étaient là-bas ? J'ai besoin d'aller faire un peu de nettoyage. Ca permettra à de pauvres gens de ne pas être complètement embobinés comme tu être e train de l'être. Je soupire et, malgré le fait que j'essaie autant que possible de garder mon calme face à mon interlocuteur, je ne peux m'empêcher de crier: ♠ Eh bien vas-y, pars ! Et ce n'est pas la peine ensuite de revenir avec tes jolis yeux, si ce n'est pas pour t'excuser !... Oh, il est vraiment incroyable, celui-là. Il ne peut pas s'empêcher d'essayer de se faire remarquer... Ce doit être le fait d'être mort, sans doute, et que personne ne peut le voir. Il doit se sentir un peu ignoré... Mais ça ne l'excuse pas pour son comportement avec vous. ♠

Une fois débarrassée de Pierre, je peux enfin discuter tranquillement avec Arsène. Et répondre à ses questions en toute innocence. Pourquoi Pierre est-il si méfiant ? Après tout, c'est normal de s'intéresser à des histoires telles que les miennes. Lui aussi il aurait voulu en savoir plus, s'il avait entendu qu'une femme se faisait attaquer par les harpies. C'est quand même une dure épreuve. Au-delà de cela, il valait mieux aussi savoir à quoi s'attendre, au cas où ça nous arriverait aussi. Dans mon devoir d'aider les gens, je dois donner les informations qui me sont demandées. C'est ce qui permet de faire face. ♠ Vous savez, les harpies sont peut-être des créatures surnatuelles de l'ombre, elles n'en sont pas moins proche des être vivants : il faut vous débattre. Alors, oui, c'est vrai, c'est une expérience assez déroutante. Mais il faut se battre. Elles sont matérielles, pas comme les démons : quand elles attaquent, il ne faut surtout pas se laisser faire. La personne qui a essayé de m'aider a eu la bonne attitude, d'ailleurs... la force des harpies, c'est qu'elles sont là en groupe, elles ne sont pas très fortes physiquement. Mais, puisque vous me le demandez... je suis désolée, mais non, je n'ai pas vu cette personne. J'ai senti qu'elle était là, tout près, mais elle est partie avant que je n'ai eu le temps d'ouvrir les yeux. Les harpies hurlaient trop pour que j'entende sa voix... et Pierre, vous le connaissez, il sait, mais il refuse de me le dire. En tout cas, j'espère qu'elle va bien. Je regrette un peu de ne pas avoir pu la remercier quand même... oh, son intervention n'était que faiblement utile, mais c'est quand même courageux d'être venu à mon secours comme ça. ♠ Replonger dans ce souvenir est toujours étrange... J'ai un étrange sentiment quant à ce jour-là. Je ne saurais l'expliquer... Et personne ne pourra répondre à mes questions. Parce que, pour une fois, c'ets moi qui ai des questions à poser. Et personne pour me répondre.
AVENGEDINCHAINS


_________________
I'm Leia
There are ghosts in the air Evil eyes in the darkness as I search for you Demons lurk everywhere But however much they scare me I will not be deterred I will steal I will lie There is nothing I would not do or be I will fight all my fears
•• AMAARANTH ♫♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je m'appelle Arsène Grimaud. Voici mes papiers.
A Paris, je suis membre de la police temporelle
avatar


Messages : 169
Argent : 102
Date d'inscription : 06/06/2015

Mes papiers
Age du personnage: 26 ans
A propos de moi:

MessageSujet: Re: Une étrange présence [PV Leia]   Ven 8 Jan - 15:42




Une étrange présence


C'est ça. Il n'y a aucun doute, c'est bien ça. Maintenant, plus rien de ce qu'elle peut dire où faire n'a d'importance ; elle peut crier sur son fantôme, parler de démons et de harpies, se plaindre de tout et n'importe quoi, tout ce que je veux à présent, c'est trouver l'identité de celui qui lui a sauvé la vie, puisqu'il est évident que ce n'est pas grâce au fantôme qu'elle est toujours là. Malheureusement, les informations qu'elle peut encore me donner s'arrêtent là. Que vais-je faire alors ? A qui poser des questions ? Il y a sa fille, bien évidemment. Lorraine aura peut-être quelques idées, mais le temps pendant lequel je peux compter sur elle est limité : un jour, elle finira bien par se rendre compte que mes promesses perpétuelles pour lui donner du travail sont des mensonges, et elle se retournera contre moi. Ou, du moins, elle refusera de me parler davantage. Qui reste-t-il ? Personne de précis. Faudra-t-il que j'interroge un à un tous mes contemporains jusqu'à trouver celui qui a fait ce geste, certes courageux, humain, héroïque même, mais horriblement dangereux ? Et encore... le pire est à venir. Quand je serai absolument certain de mon affirmation, quand plus rien ne m'empêchera de douter que Leia ne devrait plus être en vie à l'heure qu'il est, il faudra non seulement se débarrasser d'elle, mais essayer de défaire tout ce qu'elle a déjà fait depuis le jour prévu de sa mort. Oui, il faudra retrouver le jour exact de sa mort... ou plutôt de sa survie, puisque le cours du temps a été modifié. Resterait-il un espoir ? Peut-être. Tout, depuis le début, se fonde sur une intuition. Rien ne m'empêche pourtant de penser que la survie de Leia n'est absolument pas dû à notre voyage dans le temps, mais peut-être est-ce l'action d'un homme du passé qui était bien destiné à sauver Leia de ce meurtre. Plus encore... et si elle avait tout inventé ? Peut-être que les harpies ne représentent personne, en fait, qu'elle a simplement fait un malaise et que quelqu'un lui est venu en aide, tout simplement.

Toutes ces questions commencent à me donner mal à la tête. Pour le moment, je ne sais qu'une chose, c'est que je n'ai plus rien à faire ici. Je sais qu'après lui avoir fait croire que je passais par là et que je l'avais vu par hasard, que je ne l'avais abordée que pour discuter, il va être difficile de s'éclipser en toute innocence, mais je n'ai pas de temps à perdre. Je suis chargé d'une trop lourde mission dans ce monde... ou plutôt dans ce temps. J'ai d'autres personnes sur qui enquêter. Je dois aussi rentrer, me reposer l'esprit, et réfléchir... comprendre ce qui a pu arriver à Leia, pourquoi elle est là, pourquoi elle est aussi connu aujourd'hui et disparue demain. Il faut que je vois si les écrivains du coin ont prévu de parler d'elle, s'il y a des traces dans le journal local, ou les journaux intimes. Après tout, elle a peut-être tout simplement disparu avec la mémoire des gens dans le futur. Mais je suis habitué.Dans ce boulot, on ne fait que se monter la tête pour rien, exactement comme je suis en train de faire. Les questions temporelles sont beaucoup trop compliquées. Il faut être solide pour faire partie de la police temporelle ! Mais quand on m'a proposé ce poste, je ne savais pas encore à quoi m'attendre. Pas plus que la plupart des autres, d'ailleurs, je suppose. ♠ Leia, je vous remercie de bien avoir voulu parler avec moi un petit peu, malgré les reproches de votre mari. J'ai passé un très bon moment et je suis ravi d'en avoir appris plus sur vous. Plus je parle avec vous, plus vous me semblez spéciale... et intéressante. Vous m'apprenez beaucoup grâce à votre expérience avec l'au-delà, comme vous dites, et c'est rassurant, j'ai l'impression d'être mieux préparé que les autres à les affronter. Maintenant, je suis vraiment navré, mais je dois partir... j'ai plusieurs choses à faire. Comme je vous l'ai dit, je passais par ici, je suis enchanté d'avoir pu discuter avec vous, mais le devoir m'appelle ailleurs. J'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir bientôt ! Et n'hésitez pas à m'écrire. Je vous souhaite une bonne journée ! ♠ Je ne perds pas de temps et, jouant l'urgence, je m'éloigne avec un sourire. Aussitôt, je reprends le chemin de chez moi. J'ai beaucoup de choses à faire, je n'ai pas menti : mais, pour le moment, je suis épuisé, j'ai besoin de repos.
AVENGEDINCHAINS


_________________

souriez...
vous êtes filmés !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je m'appelle Contenu sponsorisé. Voici mes papiers.
A Paris, je suis



MessageSujet: Re: Une étrange présence [PV Leia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une étrange présence [PV Leia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bien étrange rêve...
» Une étrange découverte
» Visite étrange en début de nuit
» LEIA PETITE X RATIER/CANICHE 13 ANS 1/2 FA CSP 93
» Par un étrange hasard... [RP Darren - Kelsey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Town of Insomnia :: Ile de la Cité & Seine :: Esplanade de Notre-Dame :: Notre-Dame-